Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > 01 - Année scolaire 2019 - 2020 > Mobilité 2020

Mobilité 2020

Sont concernés :

  1. les personnels de direction occupant un poste en lycée, lycée professionnel ou collège ;
  2. les personnels de direction occupant un poste de directeur d’Erea, d’ERPD, de directeur adjoint chargé de Segpa, sollicitant un poste de personnel de direction de lycée, lycée professionnel ou collège à la rentrée scolaire 2020 ;
  3. les personnels de direction en détachement ou affectés dans les collectivités d’outre-mer et à Mayotte, en disponibilité ou en congé, demandant leur réintégration ;
  4. les personnels de direction souhaitant une affectation dans un collège Rep+, un Erea ou une ERPD.

À chaque étape, le mouvement doit être élaboré selon un certain nombre de principes ou de règles simples dont l’expérience a montré la pertinence. Ces règles et principes sont tous rappelés voire commentés au fil de la présente note. Les points suivants méritent une attention particulière :

  • l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes impose l’accès des femmes aux postes de chef d’établissement de 4e catégorie et 4e catégorie exceptionnelle. La promotion des cheffes d’établissement adjointes aux postes de chef d’établissement doit également être soutenue ;
  • le mouvement doit permettre la mobilité interacadémique et la réintégration des personnels de direction en situation de détachement ou affectés dans les collectivités d’outre-mer et à Mayotte. L’enjeu est double : valoriser les parcours et apporter aux académies des savoir-faire et de nouveaux regards ;
  • le mouvement doit être garant d’une réelle mobilité géographique des personnels. Notamment, à l’exception des métropoles, la mobilité dans la même ville ne sera réalisée que si l’intérêt du service l’exige ;
  • la règle de stabilité pendant une période de trois ans est une exigence réaffirmée ;
  • la mobilité des personnels de direction est organisée en trois phases :

fin mars, mouvement sur les postes de chef d’établissement ;
début juin, mouvement sur les postes de chef d’établissement adjoint et ajustement du mouvement sur les postes de chef d’établissement ;
début juillet, ajustement du mouvement sur les postes de chef d’établissement.
Une affectation prononcée ne peut pas être modifiée.

Par ailleurs, à l’exception des postes en collège Rep+ et cas exceptionnels encadrés par une priorité légale à la mobilité, aucun mouvement sur poste de chef d’établissement adjoint ne peut avoir lieu au cours de la troisième et dernière phase.

Important : seuls les postes vacants au plus tard le 1er octobre 2020 pourront être pourvus dans le cadre de la mobilité, y compris les postes de directeur d’établissements régionaux d’enseignement adapté (Erea) et d’école régionale du premier degré (ERPD).

Vous trouverez les informations suivantes :

I. Principes généraux du mouvement
II. Modalités d’expression des vœux pour le mouvement
III. Modalités spécifiques de recrutement dans les établissements Rep+, les Erea et ERPD
IV. Calendriers des opérations
V. Publication des résultats

D. R.

Répondre à cet article | Article au format PDF

SPIP 3.1.6 [23598] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 7 octobre 2019